Vernis classique, gel ou semi-permanent, comment faire le bon choix ?

Savez-vous faire la différence entre un vernis classique, un gel ou un semi-permanent ? La Team Manucurist fait le point pour vous aider à comprendre ce qui distingue les différentes formules, leurs atouts respectifs mais aussi leurs inconvénients. Suivez le guide et faites le bon choix.

Le vernis classique, c’est easy !

C’est avec ce vernis que tout a commencé. La première fois, par simple curiosité, on l'emprunte à sa mère pour jouer, une couleur différente à chaque doigt pour que ce soit plus rigolo. Une fois initiée, on l’accorde avec ses tenues en changeant de couleur au gré des saisons, des tendances et des envies. C’est tellement facile et rapide : un coup de pinceau bien appliqué, on laisse sécher et le tour est joué !

Grâce aux solvants qu’il contient, le vernis classique est ultra simple à appliquer et garantit un résultat homogène. Après la pose, ces solvants - qui sont des molécules volatiles - s’évaporent : le vernis sèche et forme une belle couche solide et brillante. Mais cette couche fine ne résiste pas longtemps aux agressions du quotidien (de 3 à 7 jours selon les marques), l’eau étant son pire ennemi. C’est là sa principale faiblesse...

Pour le retirer, c’est tout aussi simple : il suffit d’appliquer un dissolvant, contenant des solvants similaires au vernis, qui va reliquéfier la formule. Dans les formules Green Manucurist, les solvants utilisés, le butyl acetate et l’ethyl acetate, sont bio-sourcés, autrement dit, issus de la biomasse et non de la pétrochimie comme la plupart des vernis classiques. Parce que chez Manucurist, notre credo, c’est de vous proposer des produits vegan, clean & green, bons pour vous comme pour la planète.

Dans l’absolu, les vernis classiques, c’est easy mais ils sont fragiles et ne durent que quelques jours. Alors, comment faire pour avoir une belle manucure qui dure et qui soit compatible avec les gestes de la vie quotidienne ?

Vernis gel et semi-permanent, pour une manucure qui dure

Qu’on soit à la plage, à la maison, ou au bureau, il est possible de garder une manucure nickel, vous avez le choix entre 2 solutions : le vernis gel ou le semi-permanent. Qu’est-ce qui les distingue l’un de l’autre ? On vous dit tout 😉

Le vernis gel, pour des ongles 0 défaut mais à quel prix...

Avec le vernis gel, c’est comme si on vous posait de faux ongles en résine, directement sur l’ongle ou sur des capsules qui sont ensuite fixées. La pose se fait généralement en institut : le gel est d’abord appliqué sur l’ongle puis façonné de sorte à lui donner la forme souhaitée avant de le catalyser sous lampe pour le faire durcir. Ensuite, on passe à la couleur, avec un vernis classique ou semi-permanent, tout est possible. Pour cette opération, comptez entre 1h15 et 1h30 de travail. Une méthode qui a l’avantage de rallonger les ongles à volonté, idéale pour pallier une base d’ongle irrégulière ou des ongles rongés. Elle est aussi très prisée par les fans de nail art et autre french manucure qui peuvent ainsi laisser libre cours à leurs créations. Le résultat est à la hauteur : des ongles parfaits qui le resteront pendant les 2 à 3 semaines qui suivent... mais cela vaut-il vraiment le coup (sans parler du coût) ?

Car, si on gagne en longueur, on ajoute également en épaisseur, donnant ainsi un effet “coque” à l’ongle qui est tout sauf naturel. Autre inconvénient à prendre en compte : l’ongle étant caché sous le gel, il n’est plus exposé à la lumière et aux UV dont il a besoin pour durcir. Si bien qu’à la dépose, l’ongle est mou et aura besoin de plusieurs mois pour retrouver sa rigidité naturelle (entre 3 et 6 mois). Côté retrait, les ongles en gel ne se décollent pas. Il faut donc repasser par l’institut où votre manucure va limer le gel pour ne laisser qu’une fine pellicule qui protégera l’ongle le temps qu’il se régénère. De quoi faire réfléchir avant de se lancer dans l’expérience du gel...

Le semi-permanent, il a tout pour plaire !

Vous voulez une manucure qui dure, simple et rapide à la pose et à la dépose, le tout sans vous abîmer les ongles ? Optez pour le vernis semi-permanent ! Mais attention, pas n’importe lequel !

La formule traditionnelle des vernis semi-permanents est à base de monomères qui, sous l’effet des UV, se transforment en polymères (cette fameuse couche épaisse et solide qui peut tenir jusqu’à 3 semaines). Le hic, c’est que ces monomères sont des molécules sensibilisantes qui peuvent s’infiltrer dans votre organisme. En 2019, Manucurist a réinventé la formule du semi-permanent, la débarrassant des monomères et autres substances dangereuses pour la santé. C’est ainsi qu’est né Green Flash, 1er semi-permanent clean, sans perturbateur endocrinien ni allergène & bio-sourcé jusqu’à 84%.

Comme le vernis classique, le vernis semi permanent Green Flash s'applique directement sur l’ongle. La pose est facile et rapide (environ 20 à 40 minutes pour un décor simple) et peut se faire aussi bien en institut qu’à domicile grâce au coffret Green Flash de Manucurist et sa lampe LED. Au terme des 3 étapes de pose (1 couche de Base Coat, 2 couches de couleur, 1 couche de Top Coat avec, après chaque couche, une catalysation de quelques minutes sous lampe LED/UV), vous obtenez sans peine des ongles laqués comme vous en rêviez, avec un rendu parfaitement naturel. And cherry on the cake, pas besoin de poncer l’ongle pour retirer votre semi-permanent ! Avec Green Flash, les couches posées sont assez fines et la formule suffisamment naturelle pour que l’application pendant une minute d’un dissolvant doux, sans acétone, permette de décoller la base, entraînant avec elle les couches de couleurs, sans abîmer l’ongle.

Le monde des vernis n’a désormais plus aucun secret pour vous et vous pouvez choisir le vernis qu’il vous faut en toute connaissance de cause. À présent, le plus dur sera de choisir la couleur !
Retrouvez d’autres articles sur nos produits clean & green dans la rubrique Go Green ainsi que nos conseils.

Sur le même sujet